Préparation du support

La préparation du support est une des étapes les plus importantes de mise en œuvre d’un sol coulé en résine et souvent la cause des principales difficultés pendant le chantier ou ultérieurement.

Le colmatage des trous éventuels et la réparation des fissures abimées sont parties intégrante de la bonne préparation du support.

La clé de la réussite de cette étape fondamentale réside dans le bon diagnostic des travaux de préparation à réaliser puis dans la bonne exécution de ces travaux.

Polygo dispose de près de 18 ans d’expérience et collabore avec un petit pool de sociétés parfaitement expérimentées et fiables.

                                                                                                                         

LE DIAGNOSTIC : UN GAGE DE QUALITÉ

L’étape de diagnostic du support conditionnera en grande partie la réussite du chantier. Un mauvais diagnostic entraînera une préparation inadaptée du support et des défauts immédiats ou futurs dans l’ouvrage (voir conseil et expertise).

Tous les ingénieurs commerciaux Polygo sont équipés des outils les plus récents leurs permettant de mesurer différents paramètres essentiels à l’élaboration d’un diagnostic fiable :

  • Mesure de l’humidité, du point de rosée et de la température grâce à un thermohygrométre

  • Mesure précise des surfaces concernées à l’aide de pointeurs lasers

  • Logiciel informatique spécialement développé par Polygo permettant de réunir toutes les informations nécessaires (nature, état, solicitations etc…) sur le support pour rendre le diagnostic le plus précis possible

 

La préparatioon du support : Etape indispensable avant toute application

 

POUR LES RESINES INDUSTRIELLES :

 

Le support doit être préparé à recevoir le système de sol coulé en résine. Pour qu’un revêtement de sol coulé ait le bon niveau d’adhérence au support, il est nécessaire que sa surface soit solide, stable, sèche et propre.

Dans les environnements industriels, un ancien support est souvent contaminé par des huiles ou autres produits chimiques et les supports neufs présentent toujours une laitance à la surface.

Quel que soit l’état du support, celui-ci doit être décapé mécaniquement pour assurer sa bonne adhérence avec le revêtement de sol.

Polygo met en œuvre les principales techniques suivantes:

  • Grenaillage : Décapage de surface par projection à grande vitesse de billes d’acier entraînant un éclatement du revêtement par points. La poussière est aspirée dans la cloche puis récupérée dans un bac. La grenaille est recyclée : il n’y a donc aucune poussière pendant l’intervention !

  • Ponçage : Technique de ponçage avec segments diamantés pour rectification de surface. Elle permet l’aplanissage, le décapage ou la suppression des aspérités d’une surface par usure à l’aide d’un abrasif. Le résultat : une surface lisse !

  • Rabotage : Enlèvement de faibles épaisseurs (2 à 3 mm) à l’aide de molettes ou de fraises au carbure de tungstène montées sur tambour agissant en percussion

  • Fraisage : Enlèvement de 2 à 5 centimètres sur béton, enrobé ou asphalte, à l’aide d’un tambour équipé de dents.

  • Correction partielle ou totale de défauts de planéité – à l’aide d’un tiré à zéro ou d’un mortier adapté pour les plus fortes reprises de planéité - fait parfois également partie de cette étape, fonction des exigences esthétiques et fonctionnelles liées à l’usage du bâtiment.

prépa support.jpg

POUR LES DALLES PVC :

Aucune préparation du support n’est nécessaire, ce qui fait la grande force des dalles PVC !

A l’exception des supports trop abîmés ou trop exposés. La présence de trous ou de nids de poule entraîneront le rebouchage des trous au préalable.